Investissez dans les paradis sociaux

Pétition

Pétition

  

Monsieur le Premier ministre,

Je souhaiterais vous faire part d’évènements particulièrement violents intentés contre ma personne (et contre toutes les personnes relevant du régime belge de sécurité sociale) qui ont cours de manière de plus en plus répétée depuis plus d’une vingtaine d’années. La sécurité sociale, pilier de notre système de protection sociale est un outil de solidarité qui m’a permis, jusqu’à aujourd’hui, de traverser différentes étapes de la vie sans me retrouver complètement démunie. Basée sur la solidarité et l’assurance, la sécurité sociale m’est tout aussi utile et nécessaire qu’à mon voisin.
Et pourtant, de plus en plus de partis politiques mettent tout en place pour la fragiliser, nous fragilisant par la même occasion :
- Manque de volonté dans la lutte contre l’évasion fiscale,
- Diminution toujours plus importante des cotisations patronales,
- Volonté de scission de la sécurité sociale rendant son financement de plus en plus fragile,
- Réforme des pensions qui affaiblit encore la pension légale,
- Exclusion des chômeurs via la réforme sur les allocations de chômage,
- Diminution de remboursement de certains soins de santé,
- Saut d’index des salaires et des allocations,
- Suppression des crédits-temps sans motifs,
- Mise en place d’un stage d’insertion obligatoire pour les jeunes…

Toutes ces mesures rendent ma vie et celle des citoyen-nes de plus en plus fragile, et amènent à des risques d’exclusion de plus en plus importants.
Ces actes d’agression à l’encontre du projet de la sécurité sociale et donc de moi-même sont d’une violence inouïe. Mais soyez assurés qu’avec ce qu’une grande partie d’associations, collectifs de citoyens, syndicats, mutuelles, mettent en oeuvre pour sensibiliser la population et interpeller le monde politique sur les risques auxquels nous sommes exposés, nous pouvons espérer qu’au-delà de 2019, la situation de crise sera gérée en toute intelligence, remettant au centre un projet basé sur la solidarité, la dignité et la justice sociale.
Je finirai donc cette lettre en vous remerciant d’avance d’accepter de prendre en considération un petit conseil. Au lieu de contribuer, par vos réformes actuelles, à faire de notre pays une jungle individualiste, je ne vous demande qu’une chose : Investissez dans les paradis sociaux !

Bien à vous.
Un-e citoyen-ne engagé-e

Une campagne de sensibilisation organisée par Les Equipes Populaires et le CIEP. Plus d'infos : www.secuwars.be

[your signature]

Signer
476 signatures

Partagez avec vos amis :